Ampoule LED 10 watts sur la diode COB

Dans le cadre du plan de transfert de l'éclairage domestique "d'économie d'énergie" vers les LED, j'ai acheté une ampoule de 10W émettant une lumière chaude (3000-3500K) et une prise E27 standard sur sample.com pour les tests.
Je recherchais une ampoule à LED selon les critères suivants: premièrement, il était nécessaire d’avoir une diode COB (chip-on-board), deuxièmement, que la puissance n’était pas inférieure à 8W et, troisièmement, que la base était standard. Avec ce dernier, tout est clair, mais je parlerai des deux autres critères ci-dessous.
Pourquoi COB? Parce que j’avais déjà eu le temps de me torturer avec des ampoules sur des assemblages (2x3W, 3x3W, 9x1W, etc.) de diodes individuelles sur l’étoile (ou dans des lampes moins chères - juste une puce en aluminium). D'après mon expérience personnelle, je peux dire que les lampes des ensembles de diodes sont moins fiables et que plus le nombre de diodes est élevé, plus le risque de dysfonctionnement augmente bien avant la période de fonctionnement garantie. Il me semble que cela est dû au fait queLa fabrication de telles lampes joue un rôle important dans le facteur humain, puisque chaque diode est collée et soudée à la main. À leur tour, les diodes COB sont fabriquées en usine et (espérons-le) sous le contrôle d'un personnel qualifié.
Pourquoi le pouvoir n'est pas moins de 8W? Comme il était prévu d’utiliser cette ampoule dans la salle de bain et dans les toilettes, une puissance plus faible ne suffirait pas.
Pour une photo de départ de l'emballage et de l'ampoule elle-même.

Le démontage

La diode m'est déjà familière. Le radiateur est bien fait. Souder tolérant. Le conducteur dans le film rétractable, à en juger par les contours ici un tel.
Nous passons au premier test. Mettez une ampoule dans la salle de bain en utilisant adaptateur flexibleen dirigeant la lumière vers le centre de la pièce. Allumé et laissé pendant environ 1 heure. Après cela, il l’a enlevé et l’a démonté. Le radiateur était un peu chaud. Pour mon malheur, dans le radiateur, il y avait de petites gouttelettes d'eau - de la condensation, et pendant le fonctionnement même personne n'a ouvert l'eau - vous pouvez imaginer ce qui se passera si vous allumez une douche chaude et la laissez seule avec une ampoule allumée.
Au début, c'était comme essayer de scellerle corps de la lampe, mais il s’est avéré que de l’humidité y est entrée non seulement à travers le couvercle (en forme d’hémisphère), mais également par la connexion entre la base et la base en plastique, ainsi que par toutes les connexions filetées. Le plan de scellement devait être abandonné.
En conséquence, j'ai placé cette ampoule (telle quelle) dans la pièce où elle se trouve déjà pour la deuxième semaine. La lumière donne peu, je voudrais plus, maisCe qui lui a plu, c’est que la pièce allongée (6,5 mx 3,2 m) acquiert visuellement une forme plus agréable (en quelque sorte «carrée»), en raison de l’obscurcissement des angles et de la luminosité plus intense du centre. Cela me plaisait encore plus - quand on utilise des lampes à LED suspendues verticalement (je veux dire sur le fil), le plafond reste sombre, c'est-à-dire que toute la lumière de la lampe tombe et nulle part ailleurs. Parmi les lacunes que je tiens à noter vraiment aussilumière chaude, je suis déjà tombé sur une diode à la chaleur brillante, mais jamais auparavant avec celle-ci. La lueur est si chaude que la peau acquiert des teintes artificielles peu agréables à la perception. Donc, si vous achetez, je vous conseille de choisir non pas «Warm White», mais «Pure White».
J'ai tout. J'espère que mon expérience sera utile à quelqu'un.
Photos au travail. C'est ainsi que ça éclaire ma chambre "pastèque".

UPD (14/05/14): L'ampoule est en panne. La diode elle-même est grillée, le driver semble être complètement intact, au moins aucune ondulation n'est observée dans la tension de sortie.